Osez vivre votre vie


J’entends beaucoup de personnes se plaindre des aléas de la vie, du comportement de leur patron ou de leur partenaire, de la crise.

Tout semble s’acharner sur elles.

Ces personnes semblent vivre une vie qui ne leur appartient pas. Parfois, elles ont cette étrange sensation de subir leur vie plutôt que de la vivre.

Prenez quelques minutes pour noter les situations pour lesquelles vous vous dites c'est « à cause de » ou « la faute de ».

Peut-être les exemples ne viendront pas à vous tout de suite. Restez curieuse, vous employez peut-être les « si » conditionnels. « Si j’avais eu un père, j’aurais pu me construire » ou « si mon conjoint m’avait aidé, j’aurais pu prendre du temps pour moi ».

C’est un cercle vicieux qui fait de vous une victime, une figurante ou une spectatrice de votre vie.

Si votre vie dépend des autres, de la société, de la crise, si vous pensez que votre passé va déterminer votre avenir, c’est bien que vous laissez l’extérieur avoir un pouvoir sur votre vie.

J’adore les métaphores et j’aimerais partager celle-ci avec vous :

Un bateau ne coule pas parce qu’il y a de l’eau autour de lui. Il sombre seulement si une faille permet à l’eau de s’y introduire.

En réalité, vous avez constamment le choix.

Certaines seront bloquées à cette idée et je peux comprendre.

Comment changer quelque chose que l’on ne voit pas ou que l’on ne veut pas voir parce que ce serait trop dur ou encore parce que cela fait peur ?

Oser vivre sa vie c’est accepter notre part de responsabilité pour devenir réalisatrice, auteure et actrice principale de sa vie.

C’est une bonne nouvelle, car la responsabilité c’est prendre sa vie en main et faire des choix.

Enfin vous avez le pouvoir, celui de choisir et d’amorcer un changement dans votre vie.

Cela demande d’accepter de se remettre en question. Pas toujours évident lorsque l’erreur est perçue comme négative et qu’elle se heurte à vos valeurs, au regard des autres ou à des croyances.

Il vous arrive alors de glisser vers la culpabilité.

La culpabilité est un schéma où vos pensées et vos jugements vous envahissent et vous coupent finalement de vos ressentis physiques. Elle vous emprisonne dans le passé.

C’est un schéma où encore une fois vous devenez une victime.

La culpabilité c’est l’exigence alors que la responsabilité c’est l’humilité.

"La responsabilité est un tremplin vers l’apprentissage qui vous invite à la créativité en s'orientant vers la recherche de solutions."

Elle vous permet d’être à l’écoute de votre intuition, de vos valeurs, de vous-même.

Mais alors, comment faire pour devenir responsable de sa vie et oser la vivre ?

Lorsque vous prenez conscience que vous vous sentez dans une de ces situations où vous pensez être victime du sort ou de quelqu’un, je vous invite à :

1. Vous demandez : quelle est ma part de responsabilité dans cette situation ?

2. Observez vos sensations physiques, cela aura un impact sur votre émotion, c’est un bon moyen pour apaiser votre mental

3. Cherchez quelle croyance, conditionnement, choix vous ont amené à cela. C’est lorsque vous aurez mis le doigt dessus que vous pourrez le changer.

4. Cherchez des solutions pour réparer, ajuster, modifier et/ou redéfinir ce que vous voulez en accord avec vos valeurs.

Il est parfois plus facile de trouver un coupable à l’extérieur de soi.

Attendre que les gens ou les choses changent est un moyen de détourner votre attention de vous.

Or, le monde extérieur n’est que le reflet de votre monde intérieur.

Rusée notre mère la vie, quoiqu’il arrive elle vous ramène à vous.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » et commencez à vous libérer de vos perceptions qui vous empêchent de vous aimer et d’être vous-même.

Croyez-moi, le « JE » en vaux la chand’ « elle »

Avec tout mon Amour

#Responsabilités #culpabilité #prendresavieenmain #oservivre